Quelles sont les positions pour pratiquer la sodomie ?

Plusieurs positions sexuelles sont idéales pour pratiquer la sodomie. A commencer par les plus classiques, comme la levrette ou la cuillère. Mais il en existe plein d’autres ! Certaines permettent une pénétration en profondeur, d’autres en douceur. Le plus important avant de commencer, se munir d’un lubrifiant ! La clé d’une sodomie réussie : la douceur, la lubrification et la communication. Car pour prendre du plaisir avec le sexe annal il faut être détendue et en confiance. Pour le reste, voici quelques positions sexuelles pour tester la sodomie.

Les positions les plus confortables pour pratiquer la sodomie

Le missionnaire est une position très classique pour la pénétration vaginale, mais elle peut être également confortable pour pratiquer la sodomie. Dans cette position, l’homme est couché sur la femme qui tient les jambes écartées. Pour faciliter la pénétration anale dans la position du missionnaire, la femme peut placer un petit coussin sous ses fesses afin de relever son bassin. La position des petites cuillères est aussi agréable pour faciliter la pénétration anale. Les deux partenaires se couchent sur le côté avec les jambes légèrement repliées, et l’homme est placé derrière la femme. Il peut ainsi caresser facilement le corps de sa partenaire.

Les meilleures positions sexuelles pour pratiquer le sexe anal et atteindre l’orgasme

Pour la reine fière est une position permettant à l’homme de s’allonger sur le dos, tandis que la femme s’assoit sur lui à califourchon en lui tournant le dos. Elle s’appuie sur ses jambes, lui saisit ses hanches. Il adapte le rythme et la profondeur de la pénétration, tout en ayant une vue panoramique sur les fesses de sa reine. La vague est une position permettant à la femme de s’allonger sur le dos, un coussin sous les fesses. Son partenaire vient se placer au-dessus d’elle à quatre pattes. Avec ses jambes, elle vient entourer le dos de l’homme et croise ses pieds. Il ne lui reste plus qu’à faire des mouvements de vagues en bougeant les hanches. Une position un peu acrobatique mais qui promet une pénétration profonde. La boule câline est une autre position, l’homme est assis, les jambes un peu pliées. La femme s’assoit dos à lui sur ses cuisses et vient lover son dos contre son torse. Elle se penche un peu en avant et s’appuie sur les chevilles de son partenaire. Il la pénètre doucement d’avant en arrière, tout embrassant son dos ou en venant masser ses seins.

Première sodomie, les positions du Kamasutra pour commencer en douceur

La cuillère est une position sodomie bien connue du Kamasutra. La femme est allongée, l’homme vient se lever derrière elle. A la clé, une pénétration en douceur, au plus près de son partenaire. Lui agenouillé, s’appuie sur ses jambes et la pénètre lentement. Une position sexuelle idéale pour tester la sodomie tout en douceur. Avec la position « les munitions », la femme n’a qu’à s’allonger sur le dos et à se détendre. Une tête sous l’oreiller, elle plie les jambes et appuie ses pieds sur le torse de son partenaire. Avec la levrette, rien de plus facile, la femme se met à quatre pattes tandis que l’homme vient la pénétrer par derrière. A elle de le guider pour trouver à deux un rythme parfait.

Quel type de lubrifiant utiliser ?
Fellation : les erreurs à éviter